LE TAIJI QUAN, ART MARTIAL INTERNE

 

                                LA PRATIQUE DU TAIJI QUAN


                                                               

 

 

                                                       Le Taiji Quan, qui s'écrit le plus souvent Tai Chi Chuan, est un art martial dont

                                                       la pratique est souple et décontractée. Cet art est dit "interne" puisqu'il

                                                       développe les qualités de  placement et de coordination du corps, de la

                                                       respiration et de la concentration.

 

                                                      


 

 

 

La forme est utilisée  comme un outil qui aide lentement à assembler l'harmonie naturelle de la pensée, du corps et de l'esprit. Pour atteindre cet état "spontané" qui permet la libre circulation du "Qi", il est indispensable de rééduquer notre pensée, notre corps et notre esprit.

 

L'étude porte sur l'apprentissage et l'approfondissement de la forme à mains nues qui incorpore l'essence de l'art en développant les treize positions du taiji quan (Tai Chi Chuan) (8 techniques de paumes des mains et les 5 schémas stratégiques de déplacement des pieds).

 

C'est à partir de ces treizes positions de base que la forme va être enrichie.


 

Le Tui Shou (poussée des mains), pratique à deux

 

 

 

 

Cette pratique avec partenaire développe les qualités d'écoute du pratiquant et ainsi sa capacité en transformant une action du partenaire à son avantage en esquivant, déviant et contrôlant une force dirigée contre soi. Cette technique requiert une  bonne connaissance des 8 principes du taiji quan pour  tester en finesse leur puissance tant énergétique que martiale .

 

 

 

 

Les armes

 

 

 

Le Taiji Quan (tai chi chuan) se pratique généralement à mains nues, cependant après quelques années d'expérience, il peut s'exécuter avec une arme (épée, sabre...).